Il y a 16 fiches.
Votre nom : Brihaye Esther
Le nom de votre structure : Ville de Tournai
Votre e-mail : esther.brihaye@tournai.be
Un numéro de téléphone : 069/77.85.29
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Assez importantes. Beaucoup de nos projets comprennent de la participation citoyenne à petite ou grande échelle: PCDN (gestion, réunion,...), Jardin de naissance, Créafarm, Budget participatif (comité de quartier), Zéro-déchet (familles, ...), Trame noire (réunion, inventaire,...), Chemins au naturel (classe, instituteur,...), relais avec différents collectifs (la Ceinture alimentaire du Tournaisis, la Pépinière, comités de quartiers,....), coordination d'acteurs dans la gestion de site (Horizons Nouveaux, espace collectif de Vezon, les cimetières,...)
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Bonne connaissance du ressenti du citoyen concernant l'implication politique et de la Ville.
Meilleur connaissance du terrain grâce à l'expérience des citoyens.
Légitimation des projets entrepris par la Ville.
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Grande difficulté à mettre d'accord tous les habitants concernés par un même projet.
Manque d'implication d'une grande fraction de la population.
Non représentativité des riverains par les personnes présentes aux réunions (générales des hommes du troisième âge).
Délais rallongés par la nécessité de programmer des réunions et de coordonner les agendas de tout le monde.
Préparer et gérer une réunion prend du temps, temps qu'on perd pour travailler sur le projet ensuite.
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : De temps.
D'outils de communication.
D'un référent au sein des collectifs qui redistribuerait l'information auprès des autres habitants.
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Des outils concrets.
Un partage d'expérience.
BrihayeEsther (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 15.07.2020 à 11:17, mise à jour le 15.07.2020 à 11:17.
Votre nom : CREVISIER Armand
ARNOUX Bertrand
Le nom de votre structure : CAPEP
Comité d'Action pour l'Education Permanente
EI Agri-Urbains du Hainaut
Votre e-mail : acrevisier@capep.com
barnoux@capep.com
Un numéro de téléphone : A. Crevisier 06.89.60.67.13
B. Arnoux 07.84.56.17.98
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : L'entreprise d'insertion Agri-urbains du Hainaut s'inscrit dans une démarche de préservation de la biodiversité et de construction de villes durables.
Elle s'inscrit également dans le rapprochement des femmes et des hommes avec la Nature pour le mieux vivre pour les populations urbaines, en particulier les populations socialement défavorisées, l’agriculture urbaine permettant un apport (voire une sécurité) alimentaire, une activité quotidienne et le développement de lien social.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : L’association a développé un process innovant permettant une appropriation des projets par les habitants. Ce process repose sur les principes de l’Entreprise Sociale Apprenante qui recherchent les actions, les projets, les productions susceptibles de déclencher et développer de la solidarité sur leur territoire.
Ce process innovant repose sur une interaction permanente avec les habitants avec une idée forte est que chacun quelque soit sa situation, est une force de proposition.
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Les principales difficultés résident dans l'appropriation des projets par les habitants dans les quartiers prioritaires.
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Afin d'accompagner au mieux l'ensemble des habitants et acteurs du projets, nous aurions besoin d'outils pédagogiques dans le but de sensibiliser sur l'importance d'une alimentation saine induite par la culture maraichère urbaine de proximité ainsi que sur la préservation de l'environnement et plus particulièrement la préservation de la biodiversité.
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Nous souhaitons découvrir de nouvelles techniques et outils nous permettant d'assurer nos missions d'accompagnement des habitants dans les démarches du mieux vivre ensemble.
CrevisierArmandArnouxBertrand (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 10.07.2020 à 09:47, mise à jour le 10.07.2020 à 09:47.
Votre nom : Claire Gageonnet
Le nom de votre structure : Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut
Votre e-mail : c.gageonnet@pnr-scarpe-escaut.fr
Un numéro de téléphone : 0664806542
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Dans le cadre de l'animation de plan de paysage, les habitants sont sollicités tout au long de la concertation pour construire l'analyse paysagère, faire émerger les enjeux d'un territoire et définir le plan d'actions.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Les avantages :
1.pour alimenter l'analyse paysagère des sites : les habitants alimentent le recueil d'expériences, de ressentis, offrent leur connaissance de l'histoire des sites, leur pratique du territoire et leur connaissance des usages
> l'analyse n'est pas seulement une analyse de professionnels, elle se construit aussi à partir du vécu des habitants du territoire
2.pour faire adhérer au projet de territoire : les habitants apprécient d'être impliqués et en retour se font les ambassadeurs du projet
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Difficulté à expliquer la démarche de concertation et à construire les animations; difficulté à se situer dans le processus de concertation et à établir un cadre
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : J'aurais besoin d'outils propres à l'animation dans le cadre de projet de paysage : outils spatiaux, outils cartographiques, sensibles et visuels
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Apprendre sur les outils d'animation appliqués au projet de territoire et si possible spécifiquement au projet de paysage
ClaireGageonnet (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 01.07.2020 à 16:14, mise à jour le 01.07.2020 à 16:14.
Votre nom : DUPRIEZ Damien
Le nom de votre structure : Maison de Quartier St Waast ( ACSRV)
Votre e-mail : d.dupriez59@gmail.com
Un numéro de téléphone : 06/75/87/46/90
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Nous avons un Comité d'Usagers au sein de la Maison de Quartier
Dans le secteur jeunes 2 représentants
La place, attentes et besoins des usagers de la MQ est primordiale dans les projets à la MQ
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Diversité dans les projets proposés
Participations plus actifs des habitants
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Parfois les difficultés de s'écouter et d'entendre un point de vue différent
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Outils de communications
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Des outils, de la technicité afin de favoriser les échanges et les initiatives entre les habitants
DupriezDamien (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 03.07.2020 à 10:17, mise à jour le 03.07.2020 à 10:17.
Votre nom : De Baere Lise
Le nom de votre structure : Parc naturel régional de l'Avesnois
Votre e-mail : lise.debaere@parc-naturel-avesnois.com
Un numéro de téléphone : 03 27 14 90 87
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : - animation de groupe d'habitants pour le re-aménagement ou la création d'espaces publics
- réunion d'information / exposition concernant l'élaboration de documents d'urbanisme
- consultation/co-construction avec des riverains sur des projets d'habitat et d'urbanisme durables
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Echanges entre les techniciens et les habitants sur leurs usages des lieux, favoriser l'appropriation des futurs aménagements et le vivre ensemble, temps de concertation sont aussi des temps de sensibilisations aux enjeux des Parcs
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : confrontation des points de vues, décalage entre les temps courts (souhaités par les habitants) et les temps longs des projets d'aménagements, bien définir qui "décide" entre les élus et les habitants, sortir des problèmes individuels pour des enjeux collectifs, comment garder trace de propositions "hors sujet"...
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Des outils d'animation, des "arguments-chocs" sur l'intérêt des démarches participatives pour convaincre/donner envie aux élus d'en mener
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Des retours d'expériences de projets menés, des liens vers des ressources
DeBaereLise (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 06.07.2020 à 08:40, mise à jour le 06.07.2020 à 08:40.
Votre nom : ESTAQUET Catherine
Le nom de votre structure : Atelier pour le Développement durable de Douchy les mines
Votre e-mail : estaquetcatherine@gmail.com
Un numéro de téléphone : 0662149336
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Je suis présidente de l'association créée en 2010 et qui compte 7 personnes . Nous jouons un rôle de veille ( sentinelle) sur les projets d'aménagement ( versons de notes contributives lors des enquêtes publiques après être allés rencontrer parfois les riverains pouvant être impactés par le projet ) . Nous sommes aussi donneurs d'alertes ( incinérateurs, ...) et menons à la demande de certains partenaires ( exemple des écoles , centres sociaux, ...) des ateliers sur des questions liées à la transition , l'alimentation , paysage.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Pouvoir à partir du local et préoccupation quotidienne mener des actions participatives
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Jusqu'au 28 juin 2020 notre association était " perçue" comme élément perturbateur et en compétition contre l'action municipale ; depuis le Maire nouvellement élu a accepté de m'intégrer dans son équipe avec délégation ( une reconnaissance) . Mais je souhaite rester sur le chemin de l'empowerment et la pro activité des habitants.
De conseils me seront bien utiles pour garder ce cap !
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Des techniques de communications et d'animations
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Comment impliquer des habitants dans des phases de diagnostic ( par eux même) pour qu'ils puissent ensuite dégager des objectifs et moyens ?
EstaquetCatherine (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 11.07.2020 à 15:00, mise à jour le 11.07.2020 à 15:00.
Votre nom : Gilles FEVRIER
Le nom de votre structure : Les vergers de Pévèle/Scarpe
Votre e-mail : gmtfevrier@gmail.com
Un numéro de téléphone : 0681839514
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : 1° fabrication de jus de pommes dans le cadre de l'asso des vergers de Pévèle: constitution d'équipes d'adhérents pour la fabrication de jus de pommes (il faut 7 personnes par jour pour faire fonctionner la chaîne de pasteurisation)
2° Réflexion sur la création d'un magasin solidaire axé sur les circuits courts et les productions locales.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Entraide villageoise. Chaîne de solidarité. Lien social intergénérationnel.
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Scepticisme des producteurs. Individualisme des habitants. Difficulté à modifier les habitudes
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Méthode d'approche des fournisseurs.
Implication des habitants
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : des infos, une méthode, des retours d'expériences, d'éventuels contacts
GillesFevrier (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 18.07.2020 à 09:57, mise à jour le 18.07.2020 à 09:57.
Votre nom : LECLERCQ Capucine
Le nom de votre structure : SCOT Grand Douaisis
Votre e-mail : cleclercq@grand-douaisis.org
Un numéro de téléphone : 03 27 98 52 00
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Dans le cadre de notre nouveau PCAET, le citoyen aura une grande place à jouer. Or nous ne savons pas comment l'approcher, et favoriser son engagement.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Embarquer toutes les forces vives d'un territoire
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Beaucoup d'énergie mobilisée pour les mobiliser et les impliquer, et souvent les résultats ne sont pas à la hauteur
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Outils, des formations, des techniques d'animation, identifier les leviers et leurs freins
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Du concret et des retours d'expériences
LeclercqCapucine (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 10.07.2020 à 10:29, mise à jour le 10.07.2020 à 10:29.
Votre nom : MISSIAEN BENJAMIN
Le nom de votre structure : VILLE DE TOURNAI
Votre e-mail : developpement.rural@tournai.be
Un numéro de téléphone : 069332237
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Le service environnement a vocation a déployer des actions citoyennes.

Un grand nombre d'initiative sont mises en place en co-construction avec le citoyen.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Appropriation par le citoyen
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Les citoyens n'ont pas la même temporalité dans leurs actions par rapport à l'administration.

Ils ont par ailleurs une méconnaissance des règles imposées dans la construction d'un projet.

ils expriment donc rapidement leur mécontentement quand les initiatives sont trop lentes ou quelles nécessitent des autorisations qui peuvent parfois être longues à obtenir.
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Actuellement, nous développons une nouvelle forme de participation, l'utilisation des outils numériques telles que les plateformes participatives. l'objectif est de cibler un plus grand panel d'acteurs locaux, plus particulièrement la tranche d'âge trente ans et les plus jeunes, plus difficiles à mobiliser.
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Nous ne voulons plus de réunions physiques. Nous devons trouver d'autres formes d'actions mobilisatrices.
Il faut également pouvoir maintenir cette mobilisation dans des projets parfois longs.
MissiaenBenjamin (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 30.06.2020 à 09:00, mise à jour le 30.06.2020 à 09:00.
Votre nom : Ollivier Chloé
Le nom de votre structure : à ce jour, je ne suis plus engagée bénévolement dans une structure.

j'ai arrêté en 2019 mon engagement au sein du Réseau Régional des AMAP et en 2018 mon engagement au sein de l'AMAP Val'en SOL (fondatrice de l'association en 2010, présidente 2*2ans, et autres missions accomplies au sein de l'association)

jusqu'au 07/08/2020 je travaille à Valenciennes Métropole, chargée de mission cohésion sociale
Votre e-mail : chloeohe@gmail.com
Un numéro de téléphone : 07 82 09 39 37
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : engagée au sein de l'AMAP de Valenciennes, j'ai toujours prôné le roulement des rôles du bureau et du CA
Crée depuis 2010, les "mandats" de président.e se renouvelait en moyenne tous les deux ans,
A chaque élection (annuelles) je n'hésitais pas à inciter des adhérent.es à s'engager

Je souhaitais donner une nouvelle organisation à l'AMAP, en sortant du modèle classique "président.e, secrétaire, tresorier.e" mais je n'y suis pas parvenue
J'ai incité aussi les bénévoles à se former via les formations du PIVA mais ça ne les attirait pas

A Valenciennes Métropole, j'ai travaillé sur une stratégie de concertation des habitants pour le projet de rénovation urbaine du quartier, j'ai animé des diagnostic en marchant, préparer la restitution avec les habitants
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : - la pérennité de l'association dans le temps et malgré le départ de bénévoles engagés
- l'intelligence collective

- la durabilité des projets
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : - être sur un même niveau de compréhension - de quoi on parle
- la prise de parole en public - comment réussir à récolter l'avis, les réactions de tous, et pas seulement de ceux qui parlent le plus
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : de temps
de techniques d'éducation populaire
désamorcer les conflits/ les non-dit
OllivierChloe (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 09.07.2020 à 15:32, mise à jour le 09.07.2020 à 15:32.
Votre nom : Sevrin Marion
Le nom de votre structure : Conseil de développement de Valenciennes Métropole
Votre e-mail : msevrin@valenciennes-metropole.fr
Un numéro de téléphone : 0772353249
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : L'habitant est central, puisque le conseil de développement est composé de membres issus de la société civile. Toutefois, certains sont plus "acteurs" qu'habitants "lambda", et nous aimerions pouvoir nous tourner un peu plus vers les habitants que l'on retrouve peu dans les radars de la participation habitante.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : L'énergie déployée pour mener le projet, l'envie d'aller vite
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Parfois, les habitants manquent de compétences sur la gestion de projets. Ils vouent la finalité mais ont des difficultés à mener les étapes intermédiaires.
Parfois aussi, je rencontre de la démotivation lorsque le projet met du temps à se mettre en place, et un certain essoufflement des habitants qui participent beaucoup à la "vie de la cité".
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : J'aurais besoin d'argument pour les convaincre en amont d'un projet de se mobiliser (car chez nous, les politiques proposent un projet sur lequel travailler et les habitants se greffent ensuite à ce projet).
J'aurais également besoin de connaissances sur l'accompagnement au changement (notamment sur le zéro déchet, comment rallier un maximum d'habitants à cette cause sans être dans l'opposition on fait bien/vous faites mal)
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : L'échange de pratiques avec des groupes d'habitants déjà formés (ils sont capables de dire ce qui les motivent dans un projet et ce qui les pousse à s'engager).
Les freins et les leviers de motivation, d'engagement
L'accompagnement au changement
SevrinMarion (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 09.07.2020 à 09:35, mise à jour le 09.07.2020 à 09:35.
Votre nom : Sibylle Dekeyser
Le nom de votre structure : Administration communale d'Antoing
Votre e-mail : sibylle.dekeyser@antoing.net
Un numéro de téléphone : 069332914
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale, que je coordonne, les habitants ont la possibilité de proposer des actions visant notamment à recréer du lien entre les générations ou de s'impliquer, en tant qu'acteur ou participant, à ces actions.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : Les actions que nous mettons en place dans le cadre du PCS, si elles sont proposées par les habitants eux-mêmes, ont plus de chances de "fonctionner" et de répondre à une attente/un besoin que si nous les imposons sans avoir consulté les citoyens au préalable
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Le fait pour les habitants d'oser s'impliquer, ou tout simplement d'oser participer, même si l'action correspond à un besoin pour eux.
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : Découvrir des nouveaux outils ou leviers de participation citoyenne
SibylleDekeyser (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 30.06.2020 à 09:26, mise à jour le 30.06.2020 à 09:26.
Votre nom : Solène Berry
Le nom de votre structure : Virage Énergie
Votre e-mail : sberry@virage-energie.org
Un numéro de téléphone : 06 86 17 53 97
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Aujourd'hui, on est principalement dans une logique sensibilisation/formation :
- Ateliers de sensibilisation à destination des citoyens
- Organisation de workshop étudiants sur des grands thèmes de la transition énergétique
- Elaboration de jeu pédagogique grand public
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : La sensibilisation/formation est la première étape, essentielle pour donner envie de s'engager et créer des dynamiques sur un territoire.
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : À part les dimensions sensibilisation/formation, nous ne sommes pas outillés pour accompagner les projets et passer à l'étape de "concrétisation" des envies des habitants.
Nous sommes parfois un peu démunis, à la fin d'un atelier, face aux envies d'agir des citoyens.
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : - Comment aller chercher les publics les plus éloignés des questions de transition?
Outils, méthode...

- Outils pour réorienter vers des structures adaptées les personnes sensibilisées qui ont envie de s'engager

- On reçoit des sollicitations de collectifs de citoyens pour les incuber/accompagner dans leur projet. On s'interroge sur la pertinence de le faire, les outils qu'on aurait à notre disposition..
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? :
SoleneBerry (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 10.07.2020 à 11:13, mise à jour le 10.07.2020 à 11:13.
Votre nom : Sébastien TOUZÉ
Le nom de votre structure : Communauté d'Agglomération de "La Porte du Hainaut"
Votre e-mail : stouze@agglo-porteduhainaut.fr
Un numéro de téléphone : 03 27 48 34 01
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : Implication des membres du Conseil de développement composé de citoyens désireux de participer à certains projets de la collectivité comme des actions qualité de l'air, sensibilisation au respect de l'eau et de la biodiversité, valorisation des modes actifs, etc.

Il y a la volonté (et l'obligation d'ailleurs) de consulter en 2021 les habitants pour l'élaboration du futur programme d'action du Plan climat du territoire.

Info CDPH : http://www.agglo-porteduhainaut.fr/l-institution/le-conseil-de-developpement/le-conseil-de-developpement.
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : La démocratie participative se développe, des habitants de plus en plus nombreux souhaitant s'impliquer dans la vie de leur territoire, donc en allant plus loin que le vote en périodes électorales.

Pour une collectivité, c'est une forme d'approbation des projets collectifs qu'ils soient d'aménagement du territoire, culturels, environnementaux, etc. Cela permet de bien calibrer ces dits projets en les adaptant au mieux au(x) besoin(s), sans toutefois être démagogue avec des mesures mises en place dont l'intérêt est autre que celui de fond (structurant).
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Dans un état d'esprit respectueux permettant une saine concertation et/ou un passage à l'action,
règle à établir dès le départ, la concertation ne doit pas devenir le lieu permanent de frustrations sur tel ou tel personnage (politique ou non) ou de revendications permanentes. C'est un moyen d'échange pour être constructif. Parfois, ce n'est pas facile à faire entendre.

L'assiduité est importante afin que chacun (pas toujours les mêmes) participe au projet (selon ses capacités) pour que vivent les actions mises en place.

La pérennité du projet dépend de l'implication des partenaires. Cependant, la collectivité qui ne peut être partout à la fois et étant limitée aussi sur ses moyens, a un pouvoir d'impulsion en facilitant la mise en place d'actions. Le groupe d'habitants doit trouver une certaine autonomie.
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : Il faut être capable de mettre en place une animation territoriale socio-psychologique et environnementale (où y tendre fortement).

Cette compétence (qui s'apprend) semble impérative et s’applique de façon transversale car elle concerne l’ensemble des missions d'une personne devant co-construire ses mesures au bénéfice du territoire et de ses habitants, mesures suffisamment ambitieuses pour répondre aux enjeux du changement climatique, de la biodiversité, du développement durable en général.

On indique, souvent à tort, que la prise de conscience permet d’agir. Bien qu’elle soit une première étape, elle n’est pas du tout suffisante pour passer à l’acte.

Si agir est un ordre et/ou une contrainte, à coup sûr que beaucoup ne franchiront pas le cap de la seule information, participant peut-être aux réunions et aux ateliers, en tant que… spectateurs (parfois obligés) et non acteurs. Dès lors, la sensibilisation traditionnelle ne suffit pas car la personne ciblée reste seulement passive. Au contraire, elle doit devenir moteur (même dans un domaine qui n’est pas le sien au premier abord), ceci dans un esprit de liberté, le choix de faire ou pas devant rester possible.
Il faut éviter d’être conceptuel et trop généraliste. Chacun est à la recherche d’aspects concrets et locaux. On s’identifie mieux à ce que l’on connaît, c’est-à-dire son cadre de vie, lieu de travail compris.
Avec un pilotage fort de La Porte du Hainaut, je recherche des façons de faire qui ont pour but de donner du sens et les raisons du pourquoi agir à tous les niveaux.
Tout individu s’investit spontanément pour ce dont il a un intérêt. Pour (se) donner satisfaction, il doit être en accord avec soi-même et ses valeurs (forme de cohérence dans ses agissements). Ce n’est pas toujours facile de faire évaluer ses pratiques d’autant que le poids des habitudes et celui culturel peuvent freiner quiconque au changement. Ce changement doit être en fait intériorisé/intégré. Pour donner/avoir l’intention de passer à l’action, il faut que cela vienne de l’individu lui-même, source d’idées. Cela n’empêche pas d’y être aidé.
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : . du partage d'expérience
. ce qui aide à faire réussir un projet dans sa partie mobilisation (de départ et sur le long terme)
. des manières de faire/d'agir en faveur du projet, de ses porteurs/pilotes et de ses bénéficiaires


Merci pour cette belle initiative
SebastienTouze (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 02.07.2020 à 11:37, mise à jour le 02.07.2020 à 11:37.
Votre nom : VIONNET
Le nom de votre structure : IDETA
Votre e-mail : vionnet@ideta.be
Un numéro de téléphone : 0473 65 22 29
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : La philosophie liée à l'intégration de la participation dans la conception et mise en oeuvre des projets d'aménagement du territoire doit s'installer dans les réflexions. Actuellement, il est encore assez difficile d'intégrer cette notion, faute de temps et de formation.
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : Manque de temps et de formation
VionneT (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 30.06.2020 à 12:18, mise à jour le 30.06.2020 à 12:18.
Votre nom : nasse céline
Le nom de votre structure : valenciennes métropole
Votre e-mail : cnasse@valenciennes-metropole.fr
Un numéro de téléphone : 03 27 09 61 83
Actuellement, quelle est la place de l'habitant (individu ou groupe) dans vos actions (listez les actions si nécessaire) ? : - concertation d'habitants dans le cadre de projets de renouvellement urbain
- accompagnement de conseils citoyens (instances de démocratie participative liées aux quartiers prioritaires)
Quels sont les avantages que vous y voyez ? : - mobilisation de l'expertise d'usage des habitants des quartiers
- accompagnement au changement facilité et meilleure appropriation des équipements
Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confronté(e) quand vous intégrez les habitants dans vos projets ou que vous accompagnez un projet porté par un groupe d’habitants ? : - difficulté à mobiliser de nouveaux habitants (souvent, ce sont les personnes déjà impliquées dans des associations)
- difficulté à poursuivre sur le long terme des mobilisations réalisées
- place de l'habitant dans les décisions prises par les élu.es : peu de prise en considération des propositions formulées
De quoi auriez-vous besoin pour impliquer davantage les habitants (outils, formation,…) ou pour mieux les accompagner ? : outils d'animation participative pour impliquer les habitants dans les réunions et favoriser leur expression
outils de mobilisation d'habitants
-> questionnement qui se pose d'autant plus dans le contexte du Covid (limitation des regroupements, supports de communication numérique non adaptés aux publics des quartiers prioritaires (fracture numérique), ...)
Quelles sont vos attentes concrètes pour cette journée de formation ? : trouver des clés de mobilisation des habitants autour des projets; et des méthodes pour permettre une expression libre et participante
NasseCeline (Formation 28 août - Participation citoyenne)
créée le 27.07.2020 à 11:13, mise à jour le 27.07.2020 à 11:13.