Un éco-jardin ouvert aux discussions !

En bref «Actuellement l’homme mène une guerre contre la nature, s’il gagne, il est perdu.» Hubert Reeves, Conférence, Loos, janvier 2012 .
Date de l'actu/évènement 20.08.2020 - 10:00
unecojardinouvertauxdiscussions_100_0173-2-.jpg unecojardinouvertauxdiscussions_100_0168.jpg unecojardinouvertauxdiscussions_image-by-mabel-amber-from-pixabayfence-3156734_1920.jpg unecojardinouvertauxdiscussions_image-by-marc-benedetti-from-pixabay-ersitale-3560779_1920.jpg
Cette rencontre concerne le groupe Le collectif Citoyens en action, Les éco-jardins
En détail C'est avec cette citation que Françoise a proposé aux éco-jardiniers motivés de venir découvrir son jardin, fin août, à Vieux-Condé.

Comme en témoigne celle qui vient de rejoindre le réseau, "la visite s'est très bien passée". 4 personnes étaient au rendez-vous et chacun y est allé de ses propres expériences pour préparer le sol d'un futur potager ; laisser le lierre, la bryone ou le sureau s'installer pour plus de biodiversité ; échanger sur les guêpes et les frelons, les mares ou encore les arbres morts...

"Cela désoriente parfois les gens mais j'espère que les mentalités changeront" nous raconte-t-elle.

Ce fut aussi l'occasion pour les participants de s'échanger leurs recettes de purin de consoude ou d'ortie et de découvrir ou redécouvrir leurs vertus. "S'il est connu que cela est utile pour fertiliser les sols, tout le monde ne sait pas que cela profite aux larves de certains pollinisateurs, les Eristales !".

Forte de ce succès, Françoise propose déjà une nouvelle date en septembre... et peut-être encore d'autres après ? Les sujets ne manquent pas ! Pourquoi une haie champêtre ? Quelles espèces mettre en place afin d’accueillir très tôt des insectes pollinisateurs ? Quelles plantes préserver ou planter pour sauvegarder les abeilles sauvages ? Pourquoi une mare, si petite soit-elle ? Les guêpes et les frelons, nuisibles ou alliés des jardiniers ? Quelles sont les plantes comestibles que l’on peut trouver dans notre jardin... et celles qui peuvent être toxiques ?

Une chose est sure, Françoise n'attend qu'une chose, pouvoir partager sa passion du jardin au naturel.

Merci à elle !
Courriel de contact frmarciniak@orange.fr