Aie-je pensé au "mur de l'argent" ?


C'est sur celui-ci que beaucoup de rêves collectifs se fracassent au démarrage.
La difficulté à trouver de l'argent masque souvent deux grands problèmes :
  • celui de nos conceptions sur l'argent
  • et celui de l'immaturité de notre projet
image Capture_decran_20191129_a_100123.png (0.5MB)

Notre rapport à l'argent

Beaucoup ont un rapport conflictuel et de culpabilité face à l'argent. Si on considère que l'argent est le problème de nos sociétés, il devient difficile d'en obtenir... Bien souvent, dans ces groupes de transformation sociale, le débat sur les sources de financement est tabou.
L'argent est le deuxième grand sujet avec celui du pouvoir, où chacun est confronté à ses zones d'ombre, conscientes ou inconscientes, et ses difficultés à trouver une ligne de conduite optimal entre l'efficacité et le respect des valeurs que l'on prône

L'immaturité du projet

Une autre difficulté qui apparaît dans le miroir du besoin de financement et celui de l'immaturité du projet. Dès qu'il s'agit de passer à l'action, cela devient plus problématique et le manque de ressources peut servir de voile qui cache l'irréalisme du projet
C'est un passage salutaire qui permet d'entrer dans une phase d'incarnation et d'aborder des discussions très concrètes autour de l'organisation, de la rémunération des efforts de chacun, de la valeur pour les autres de ce qui est produit ou réalisé ensemble.

Quelques pistes

  • Dans tous les cas, éclaircir, partager et débattre de nos croyances à ce sujet est nécessaire pour grandir sur ce sujet délicat. Il est important pour grandir en humanité de sortir des registres du bien et du mal lorsque nous parlons d'argent
  • Ces discussions permettent aussi un véritable aller-retour entre le possible et l'imaginé.
  • Eviter que ce sujet ne soit "effacé" et confié, avec l'assentiment implicite du collectif, à "l'expert financier"

Ces pages pourraient vous intéresser