Votre nom Frédéric Vautravers
Dans certaines actions que vous menez pour le Parc naturel, la participation des citoyens est-elle présente ? Oui
Si oui, décrivez en quelques lignes, l’action ou les actions concernée(s). Un Arbre pour la Wapi :
- plantation avec les habitants d'un quartier (ex : Quartier du Maroc à Tournai), les enfants et les parents d'élèves dans les écoles (ex : école Arc en Ciel Beloeil), appel à plantation grand public via les réseaux sociaux (ex : chèvrerie des coquelicots Tournai, Samuel Batteux Leuze)
- plantation avec des collectifs, associations (potager collectif de Beloeil, rucher école de Roucourt, ...)
-

Projets leader FP1 :
- Mise en place de protection pour le passage des batraciens (appel grand public, réunion d'information, constitution de groupes de bénévoles autonomes)
- aménagement concerté des espaces verts avec les habitants (cité du Préau Bernissart, Quartier du Coron Bernissart, drève ninove Beloeil)

Adhésion de Tournai :
  • plantation symbolique avec les habitants
Comment cette participation citoyenne est-elle intégrée à cette/ces action(s) ? Implication en amont des citoyens pour concevoir les projets (appui de la fondation rurale de Wallonie)

Lors de chantiers spécifiques, en appui pour la main d'oeuvre (plantation par exemple)
Quels sont les avantages que vous y voyez ? - convivialité
- implication et appropriation (et respect) de la part des habitants
- première étape vers des démarches plus large (constitution d'une asbl, constitution d'un groupe pour une tache spécifique)
- rapprochement inter-générationnel
- reconnaissance et appui aux collectifs et groupe de riverains
- main d'oeuvre
- intérêt de la presse (+ de couverture presse si habitants présents,), et également des élus
Quels sont les freins que vous vivez dans ce type d’actions ? - mobilisation large (en dehors des demandeurs initiaux / personnes sensibilisées / membres du collectif)
- logistique toujours à assurer
- Peut se ne pas aboutir si tout repose sur une seule personne (et qu'elle n'est plus disponible)
- activités nécessairement en soirée, week end (si en semaine : public très spécifique)
Pour vous, est-il nécessaire de favoriser cette participation citoyenne dans certaines de vos actions ? Oui
Si oui, dans quels types d’actions, dans quels buts et de quelle manière? - plantations (communication via la presse, réseaux sociaux, se baser également sur le réseau du demandeur (parents d'élèves, membres de l'asbl, voisins, ...)
Si oui, de quoi (outils, formation,…) auriez-vous besoin pour y impliquer davantage les citoyens? - annuaire des collectifs, associations, les 'en transition', avec leurs activités, leurs secteurs
(ex : unité scout sur tel secteur, on peut les solliciter sur telle ou telle action)
- annuaire des relais dans les villages (connaissances du PNPE qui peuvent mobiliser autour d'eux)
Enfin, d’après vous, serait-il possible « d’aller plus loin » en rendant les habitants moteurs et porteurs d’actions complémentaires à celles menées par les Parcs (habitants partenaires) ? Oui
Explicitez votre réponse il est possible de soutenir les initiatives en apportant appui technique ou encore en faisant le lien avec la commune, d'autres partenaires, et de bien laisser les citoyens porter le projet.
On peut les accompagner lors des réunions, rencontres, mais bien clarifier les "limites" et le rôle de chacun.
Tout de suite identifier les initiateurs du projet (si personne seule : conseiller de se regrouper avec d'autres personnes, sinon risque de passer du temps sur un projet qui a parfois peu de chance d'aboutir)
Etes-vous intéressé(e) pour participer à la journée de formation? Oui