le suivi des sujets intéressants

Ne pas réinventer la roue (on n'a plus le temps ;-), ne pas partir d'une page blanche, rester à jour sur le sujet qui nous intéresse, savoir ce qu'on dit du collectif...
En gros comment mettre en place un système de "veille" sur les sujets qui nous occupent.
Quelque soit le sujet de la veille, l'enjeu sera de partager le contenu de celle-ci avec le reste du collectif

Il existe aussi des outils plus performants pour suivre des flux de données choisis.

Qu'est ce qu'un flux RSS ?

Le flux RSS" ("Rich Site Summary" ou "Really Simple Syndication") est un format de données utilisé pour diffuser les mises à jour de sites.
L'énorme avantage du flux RSS c'est que c'est lui qui vous prévient des nouveautés et pas vous qui devez faire le démarche d'aller voir régulièrement s'il y a eu du changement !
Un flux RSS fournit un résumé des nouveautés d'un site : généralement un titre, une description synthétique et un lien vers la page d'origine de l'information.
image 800pxFeediconsvg.png (66.2kB)

A quoi ça sert ?

Il existe deux façons d'utiliser un flux RSS :
  • pour se tenir informer : pour s'abonner et consulter en un seul endroit les dernières actualités de sites web, sans avoir à les visiter. Indispensable pour faire de la veille, pour suivre l'activité de dispositifs coopératifs ouverts et ainsi assurer une modération "a posteriori"...
  • pour syndiquer du contenu, c'est-à-dire publier automatiquement sur un site Internet des informations provenant d'autres sites Internet. Indispensable pour faire se croiser les projets, pour éviter de saisir plusieurs fois la même information, pour dynamiser son site sans trop se fatiguer ;-) (voir en bas de cette page, la syndication de la veille de France culture)

Les lecteurs de flux RSS

La lecture d'un flux RSS se fait à l'aide d'un logiciel agrégateur. Il faut lui amener l'adresse du fil RSS désiré (par exemple par copier/coller) afin que l'agrégateur se connecte au site émetteur afin de vérifier la présence de nouveau contenu. Si c'est le cas, le flux RSS est téléchargé et converti immédiatement au format HTML pour en permettre la lecture.

Il existe différents types d'agrégateurs : les lecteurs en ligne, les logiciels spécifiques locaux, certains clients de messagerie et certains navigateurs web.

Sur son poste de travail

  • Thunderbird :
    • + : très facile à utiliser, interface simple, multiplate-forme (Mac, Windows, Linux), ce logiciel n'est pas qu'un lecteur de flux.
    • - : ce logiciel n'est pas qu'un lecteur de flux.

A travers le web


Ces pages pourraient vous intéresser