Biodiversité au jardin et Couleurs de Vies

En bref Une association amandinoise a découvert l'éco-jardin de Françoise.
Date de l'actu/évènement 30.09.2021
biodiversiteaujardinetcouleursdevies_p1010996.jpg biodiversiteaujardinetcouleursdevies_p1010969.jpg biodiversiteaujardinetcouleursdevies_p1010977.jpg biodiversiteaujardinetcouleursdevies_p1010986.jpg
Cette rencontre concerne le groupe
  • Les éco-jardins
Cette actu est liée au citoyen ou collectif suivant
En détail C’est toujours avec un réel plaisir que j’ouvre mon jardin naturel à de nouveaux venus. Ce 30 septembre, c’était une association de Saint-Amand-les-Eaux, Couleurs de vies, qui m’a stupéfaite par ses connaissances botaniques.
Ils ont remarqué ma pelouse qui d’habitude était remplie d’achillées, de pissenlits, et de coquelicots. Elle ressemblait en ce début d’automne à une prairie de hautes herbes. En effet le manque de soleil et les pluies a favorisé sa venue, et… oh surprise ! j’ai pu observer de nombreuses grenouilles, une splendide araignée : l’Argiope frelon qui porte sa jolie parure non pas pour faire fuir ses prédateurs mais pour se rendre invisible auprès de ses proies et quand l’herbe fut plus sèche, de nombreux criquets et sauterelles. N’oublions pas que de nombreux papillons de nuit, ainsi que certains de jour comme la Mégère ou le Demi deuil pondent leurs œufs dans ce biotope. Certes, il faut absolument faucher et exporter cette herbe si on veut revoir nos fleurs sauvages l’année prochaine.

Nous avons continué la visite par la découverte d’euphorbes, de centaurées, de corydales, toutes ont la particularité d’avoir un élaïosome, c'est-à-dire une graine avec une partie charnue, dont se servent les fourmis pour nourrir leur larve. Quant à la graine, elle est rejetée par nos insectes sur une zone d’élimination de leurs déchets, très riches en nutriments, lieu propice à sa germination, chacun est gagnant ! Les plantes sont une merveille de l’évolution, comme elles ne peuvent pas se déplacer, elles ont inventé des stratégies, pour se reproduire et survivre.

Dans un tout autre domaine, j’ai présenté à mes visiteurs un dortoir pour moineaux, construit gracieusement par un fervent de la nature lui aussi. Il faut savoir que les moineaux sont en nette régression, les greniers étant très isolés, ils ne trouvent plus d’endroits où s’abriter pendant la saison froide.

Les échanges se sont poursuivis autour d'une tisane bien chaude, offerte par l’association, ce dont je la remercie.
Site Internet http://
Courriel de contact frmarciniak@orange.fr